Tribune de l'opposition n°05 - Mars 2015

Nous avons exprimé notre solidarité avec l’ensemble des Grabellois touchés par les inondations et aujourd’hui nous le faisons en hommage aux victimes des attentats du mois de janvier ; nous affirmons hauts et forts notre attachement aux valeurs de la République.

Nous inscrivons également notre action de groupe d’opposition (« Union Grabels 2014 ») avec cet état d’esprit nouveau qui permet d’exprimer une parole d’opposition digne, constructive,  alternative et porteuse de projets dans le cadre de l’intérêt général et en faveur de l’ensemble des citoyens comme nous l’avons dit lors du dernier Conseil municipal.

Nous sommes interloqués par la présence du maire à la tête de la manifestation du Comité des sinistrés de Grabels. Que doit-on penser de l’affectation d’un budget de 9 millions d’euros pour la nouvelle Mairie ; au détriment des priorités d’aménagement de bassins de rétention préalablement votés par l’ancienne municipalité ?

Nous mesurons mieux aujourd’hui les conséquences des évolutions politiques en cours sur les budgets municipaux ; la transition des compétences vers la Métropole va d’ores et déjà impacter très sensiblement les moyens budgétaires disponibles alors que les surcoûts dus aux inondations conduisent la municipalité à s’endetter à nouveau ; les dotations de l’Etat sont en baisse et les économies de fonctionnement 2014 dont se félicite le Maire n’y suffiront pas !

Sur le plan des investissements le projet d’un « groupe scolaire » mal identifié à la Valsière dans le cadre d’une opération d’aménagement par un promoteur privé a manifestement été mal négocié par la mairie quand on la compare à une opération identique sur Juvignac et dans une certaine précipitation avant le transfert de la compétence de l’urbanisme vers la Métropole.
Dès lors, face à une gestion approximative, donnant lieu à des prises de décision dans l’urgence loin de toute rationalité, la réalité pour la commune reste cette dette qui ne cesse d’augmenter et une municipalité de moins au moins flexible faisant abstraction des évidences.

L’exercice 2015 sera donc extrêmement difficile et constituera une épreuve de vérité pour l’actuelle municipalité mais vous pouvez compter sur toute notre attention et notre vigilance.

Liste “Union Grabels 2014”
Jean-Paul AUBRUN, Sandra CONNES, Catherine FOUCHEYRAND GANDRILLE, Monique LANOT