Tribune de l'opposition n° 03 - Oct 2014

Une politique sans queue ni surtout de tête... une rentrée déplorable...

Ecoles : La surcharge des classes et des écoles positionne nos enfants et leurs enseignants dans de mauvaises conditions d'apprentissage : temps médiocre alloué à l'apprentissage individuel, aux activités pédagogiques et sportives...
L'amateurisme continue à être de mise : 70 enfants sont arrivés cette année (65 enfants déjà l'an dernier) et rien n'a été programmé pour les accueillir ainsi que leurs familles dans des conditions décentes... Les préfabriqués poussent comme des champignons... Les modalités d'accueil en maternelle se dégradent et nous inquiètent (bibliothèque, classe de motricité...)

La circulation autour des écoles est dangereuse, malgré toute la bonne volonté des parents. Des projets ont été communiqués... (extension parking, voie de sortie centre gutenberg...) mais toujours rien n'a vu le jour...

Temps d'activité périscolaires (TAPS) : Le flou artistique perdure... (horaires, référents, activités réelles, sorties d'écoles...). Les représentants des TAPS n'ont pas été présentés aux parents...
Cette année 2014/2015 et les prochaines seront malheureusement compliquées... Un aménagement urbain peu cohérent et sans vision : l'aménagement est un vecteur de la qualité de vie... Or, nous subissons un urbanisme galopant qui ne respecte ni l’harmonie des constructions existantes ni l’identité du territoire.

Le maire aurait dû prévoir les infrastructures adaptées. Nous rappelons la nécessité d’une nouvelle école prévue soi-disant en 2017. Pour 2015, 2016, rien de concret n'a été programmé. Le maire et sa majorité « suiveuse » agissent dans l’urgence avec des mesures peu efficaces et coûteuses (préfabriqués « ALGECO » pour la micro crèche...). La majorité municipale a choisi une mairie de luxe plutôt que d’anticiper l’avenir.

Pour le LIEN, nous défendrons au mieux les grabellois. Nous pensons qu'il existe peut-être encore des solutions... bien que cela sera difficile après autant de fautes politiques...

Métropole : Nous sommes favorables à une métropole du grand Montpellier, forte et au service de l'intérêt général. Nous voterons pour davantage de moyens, de cohérence, de mutualisation tout en défendant les spécificités et enjeux de Grabels.

Chers amis, vous pouvez compter sur vos élus d'opposition.

Régis MORVAN, Catherine FOUCHEYRAND
GANDRILLE, Ayoub MZALI, Monique LANOT,
Jean-Paul AUBRUN, Sandra CONNES
En savoir plus : www.regismorvan.com