Les sites naturels

La source de l'Avy

La font de l'Avy (la source de l'Avy )
Le gouffre du Dragon, un lieu empli d'histoires et de légendes...

Grabels possède deux sources principales : la source de l'Avy, située sur la rive droite de la Mosson et la source principale de Grabels, sur la rive gauche. La première, qui n'a jamais vraiment été utilisée par les hommes, porte un nom très ancien, l'Avy et un nom plus récent, le Dragas (le dragon). La source de l'Avy ou le "gouffre du Dragon" qui donne naissance à un petit affluent de la Mosson, l'Avy, long de 200 mètres. A l'époque où l'on considérait à juste titre que l'eau était une réelle richesse, Grabels était reconnue par les villages alentours pour sa quantité d'eau disponible à toutes les époques de l'année, même si cette eau n'a jamais été à la portée des habitants du village. Depuis bien longtemps cette source est connue des hommes, la plus importante à des lieues à la ronde.

Un site de légendes et d'évocations...
Une légende datant de la nuit des temps raconte que le Dragas est l'antre d'un énorme dragon qui sort la nuit pour enlever et dévorer les petits enfants désobéissants. Il paraît que l'on peut facilement entendre le Dragon gronder en période de fortes eaux. Une vieille rumeur Grabelloise raconte aussi qu'en vous approchant par la rive droite de la source, avec une petite touche d'imagination, vous pourrez remarquer que les rochers, érodés par le temps, ont dessiné une forme évocatrice... c'est pourquoi vous pourrez encore croiser des "anciens du village" qui appellent cette source "fesses-madame"... à vous d'en juger !

Aujourd'hui, un lieu de promenade...
La source est située au centre d'un domaine d'une dizaine d'hectares. Pendant près d'un demi-siècle, le site a été laissé pratiquement à l'abandon. Depuis une dizaine d'années, la municipalité a réhabilité et aménagé l'ensemble du domaine qui est devenue un parc communal. Le parc autour de la source de l'Avy et le long de la Mosson est un lieu de promenade très agréable, très boisé, un site de loisirs aménagé avec tables, bancs en bois, parcours de santé et départ de nombreux chemins et sentiers.

Les volcans

Traversé par un chapelet de volcans dont les derniers se sont éteints il y a seulement 700 000 ans, l'Hérault doit être considéré comme une région volcanique au même titre que bien des régions du Massif Central.
Pour les anciens grabellois, qui ont connu notre village alors que ce n'était qu'une petite bourgade de 50 habitants, il y a toujours eu deux volcans sur le territoire de Grabels : on les nommait "le Truc de Redounel" et Valmaillargues. (Truc, en patois grabellois, signifiant petite butte).
Les études géologiques ont révélé que la plaine du Rieumassel était sujette à des manifestations volcaniques, vers 26 à 30 millions d'années. Il en est de même pour Montferrier, dont le centre ancien est totalement construit sur le pic volcanique. En effet, à l'ère tertiaire, des volcans avoisinent Montpellier. C'est ensuite vers 2,5 millions d'années que de nouvelles éruptions vont avoir lieu dans le sud des Causses et le Lodévois. Pendant l'ère quaternaire, l'activité volcanique se déplace vers la côte méditerranéenne et les dernières manifestations dans la région ont lieu au Cap d'Agde il y a 700 000 ans.

Valmaillargues et le Truc de Redounel sont de petites collines très boisées. Ces petits pics volcaniques situés le long de la route de Montferrier, sur la gauche en allant vers Piquet pour Valmaillargues et le long de la RD 127 entre le rond point Jean Moulin et celui du Salinier sur la droite en descendant pour le Truc de Redounel, s'étendent chacun sur une superficie d'environ 10ha et s'élèvent à une altitude d'environ 100 m au dessus de la mer.

Ce sont donc des anciens volcans miniatures, ou plus précisément ce qu'il reste des cheminées d'alimentation. Ils offrent une infinité de produits volcaniques et les basaltes de Valmaillargues, selon les dires des anciens, présenteraient presque tous la polarité. A Grabels et à Montferrier, on peut encore voir les brèches qui proviennent de ces éruptions dénommées "phréato-magmatiques". Elles sont facilement identifiables par les éléments noirs qu'elles contiennent : au milieu d'une matrice sombre contenant quelques cristaux noirs d'amphibole et vert olive d'olivine, les fragments de grès et de calcaire tranchent par leur couleur claire. Ces brèches volcaniques affleurent autour du pic de Valmaillargues et s'étendent vers le sud-sud-ouest, jusqu'au Truc de Redounel. Aujourd'hui, Valmaillargues est un petit hameau composé de quelques maisons de pierre qui domine les vignes de la plaine du Rieumassel, cerné par une végétation luxuriante... Nous sommes bien loin de toute manifestation volcanique... si ce n'est le feu d'artifice du 14 juillet qui a lieu tous les ans au stade du Mas d'Armand, sur cette fameuse brèche volcanique entre les deux volcans, Valmaillargues et le Truc de Redounel.

MAIRIE DE GRABELS - 1, Place Jean Jaurès - 34790 Grabels - Tél : 04.67.10.41.00 - Fax : 04.67.10.41.08